Collages papier

« REGARDS D’ARTISTES SUR LA GEOLOGIE DE LA PRESQU’ILE DE CROZON »

Exposition du 21 mai au 30 novembre 2017, Maison des Minéraux, Saint-Hernot (29)

voir le détail du projet

La pointe de Lostmarc’h, ses mystères de roches vivantes et l’assaut des vagues, sans cesse, chariant toute la précieuse mémoire du bord du monde…
Presqu’ile de Crozon, fin de l’hiver 2017…

IRVI Lostmarc'h

NOS INVISIBLES REFUGES
[Papiers collés, format 30×40 cm]

………………………………………………………………………………………………………………………

ILE WRAC’H

Exposition du 3 au 30 décembre 2016, bibliothèque de Crozon.

La série « ILE WRAC’H » est née de ma résidence d’artiste
dans la maison-phare de l’Ile Wrac’h, estuaire de l’Aber Wrach, été 2016.

A la fois journal de bord et registre de veille, chronique d’un bout de terre à habiter, d’un espace du dehors et du dedans à inventer.

Simplement regarder, écouter, sentir, ressentir. Etre ici vivante. Et traduire. En écrivant. En dessinant. Ce qui se voit et ce qu’on ne voit pas. Découper du papier. Tracer des repères, des cartographies personnelles de l’île et de ses alentours, des superpositions, des fractures et des frontières. Remontent à la surface des réminiscences de tempêtes, d’exils, comme autant de bouts de vies charriés, archivés, et gravés dans nos mémoires floues.

(Techniques : papiers collés, carte, photos, extraits du carnet de bord, mots-poèmes, croquis)

 

………………………………………………………………………………………………….

TEMPETES

La carte de la météo découpée dans le journal, banale.
La valse des éléments et des mots…  Tempêtes.
Inspiration Finistère, hiver 2014.

Archives I - Vents violents[Archives I – Vents violents]

Archives II - Incident, contretemps[Archives II – Incident, contretemps]

Archives III - Avis de gros temps[Archives III – Avis de gros temps]

Archives IV - Cargo, avarie[Archives IV – Cargo, avarie]

[Papiers collés, format 40×50 cm]

…………………………………………………………………………………………………….

POEMES AU RASOIR

J’ai rencontré HD par une froide fin d’après-midi d’hiver, dans le plus petit département de France. Nous avions rendez-vous au Bistrot des Moines. J’ai poussé la porte, elle était là, attablée devant un grog fumant.

C’est sur son blog que j’avais découvert le Poème au rasoir.
Hélène Dassavray, Dimanche soir à Tuisper

 Un journal, un rasoir, et hop, coupé / collé.


…………………………………………………………………………………………………….

HARMONIE DU PARADOXE OU LES EAUX REVEES

Au gré du vent et des marées, il y a longtemps déjà…. au fil des années, au fil des escales : des histoires oubliées, des chapelles inspirées, des passeurs de mémoire,
car la parole est aux vivants.

[Papiers collés et calligraphie, format 10×15 cm]

…………………………………………………………………………………………………………………………..

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Publicités